Mercredi 14 octobre : château de Grillemont et visite de Sepmes

Une journée très réussie ce 14 octobre 2020 pour une quarantaine d’adhérents des Abm. 

C’était la première sortie « normale » d'une journée depuis fort longtemps en raison des événements actuels. 

C’est donc dûment masqués  que les participants ont visité le château de Grillemont le matin à La Chapelle Blanche , une  belle bâtisse riche d’histoires que la propriétaire a racontées avec un enthousiasme communicatif. 

Après un déjeuner délicieux et très convivial, un historien bénévole a fait découvrir au groupe le village de Sepmes et en particulier  l’église, le château et la mairie. 

Visiblement tout le monde était très satisfait non seulement des visites fort intéressantes mais aussi d’avoir pu reprendre contact avec les Amis !

6 et 7 octobre : sur la route des châteaux bourguignons

L'organisation du programme de cette sortie a été confiée à ArchambaultTravel. Toutes les visites ont été guidées (selon les endroits, étant donné les circonstances, guides, audioguides ou documents écrits).

Nous avons découvert :

    - la maison-musée du chevalier d'Eon à Tonnerre, où le chevalier recevait ses hôtes illustres, dans le grand salon du rez-de-chaussée ou dans la salle à manger d'été

    - Maulnes et son château du XVIème siècle, à l'étonnante forme pentagonale; l'accès à l'édifice, en cours de restauration, est difficile par un chemin à travers bois ou champs

    - Ancy-le-Franc, joyau de la Renaissance, à la façade austère mais à l'élégante cour intérieure et aux appartements décorés par des artistes de l'Ecole de Fontainebleau

    - la maison natale de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye

    - la château de Saint-Fargeau, flanqué de grosses tours, propriété de familles illustres du Xème au XVème siècle; il nécessite d'importantes restaurations mais il les mérite

 Hébergement et restauration dans de très bonnes conditions, le mieux possible dans le respect des règles actuellement imposées; transport dans un grand car très confortable conduit par Pascale.

Mardi 29 septembre : Quartier de la Chambrerie à Tours Nord

                      1                                                    2                                                    3                                                            4                                      

Nous étions une vingtaine pour cette promenade guidée par Donatien Mazany dans le quartier de la Chambrerie. Notre premier arrêt devant la Grange aux dîmes  du Colombier (possession, comme presque tous les bâtiments que nous avons découverts, de la puissante abbaye de Marmoutier), remarquablement restaurée il y a peu de temps (photo 1). On poursuit par la sinueuse rue de la Presle (qui tire son nom d'un chemin à travers des prés) et nous arrivons devant un puits (photo 2) au carrefour avec la rue de la Chambrerie; on passe ensuite rue J. Anouilh devant une ancienne closerie (closerie La Mare dépendant de Marmoutier) et on arrive au bois de la Chambrerie dans lequel se trouvait un édifice aujourd'hui entièrement disparu qui était la propriété du chambrier de Marmoutier (d'où le nom). Nous continuons en empruntant la rue Tartifume et nous arrivons devant le Grand Vaudour (photo 3), ancienne closerie mentionnée au XVIème siècle, dépendant de Marmoutier. Puis on continue vers le bois de Montsoudun sur le site d'un oppidum romain avec une construction moderne qui a été propriété au début du XXème siècle de G. de Gerlicz qui y a accueilli des célébrités du monde du spectacle dont J. Cocteau. En face, joli bâtiment du XVIIIème siècle (photo 4). Et nous avons terminé pour ceux qui le souhaitaient par la visite de la nouvelle chapelle Saint Martin dans le quartier de Monconseil.   

Intéressante découverte de tous ces témoins du passé méconnus.

Jeudi 17 septembre : Château-Gaillard et exposition O. Debré (Amboise)

Pointez sur l'image pour avoir une légende.

Le 17 septembre marquait la reprise des sorties des Abm avec la journée à Amboise. Les Ami(e)s étaient peu nombreux et donc nous avons préféré circuler en covoiturage plutôt que par car.
La matinée était consacrée à Château Gaillard. Belle découverte pour tous avec les jardins de Charles VIII  d’abord sous un soleil magnifique ; puis les intérieurs remarquables après la très ambitieuse restauration du lieu.
L’après midi nous avons visité l’exposition Olivier Debré au centre d’art le Garage. Quelques toiles seulement mais dans un bel agencement et avec un commentaire très éclairant.
Journée très réussie et conviviale pour tous !

Vendredi 14 février : Montreuil-Bellay et château de Saumur

Pointez sur l'image pour avoir une légende

57 Amis ont participé ce mois de février à la sortie en Saumurois.
Le matin, visite de la petite ville de Montreuil - Bellay avec son  impressionnant  rempart dont une grande partie  a été préservée .  La ville est très bien restaurée et mise en valeur, avec ses maisons Renaissance et XVI e siècle, son château, la ville haute et la ville basse.
Après un excellent déjeuner à l’Orangeraie au pied du château de Saumur, visite de ce splendide édifice dont la silhouette élancée est bien connue grâce à sa représentation dans le livre d’heures du duc Jean 1er de Berry, les « Très Riches Heures du duc de Berry » (Musée Condé - Château de Chantilly). En plus de son architecture originale il abrite  une remarquable collection de faïences (Rouen, Sceaux, Marseille, ...) qui a fait les délices des Amis, très amateurs d’arts décoratifs.
Cette journée a été très appréciée de  tous les participants qui ont aussi été très sensibles à la qualité des deux guides conférencières et à l’ambiance très conviviale.

Vendredi 24 janvier : Lusignan, Jazeneuil, abbaye de Ligugé

Pointez sur l'image pour avoir une légende

Plus de 60 participants pour cette excursion au sud de Poitiers, région riche en très beaux édifices romans.

La matinée est consacrée à la visite de Lusignan située sur un promontoire dominant la vallée de la Vonne. Notre guide nous présente la forteresse construite à partir du Xème siècle par la famille des Lusignans dont des membres furent rois de Jérusalem, rois de Chypre et rois d'Arménie; forteresse démantelée à la fin du XVIème siècle pendant les guerres de religion et définitivement rasée par Richelieu (Lusignan était en terre protestante). On pénètre dans la vieille ville par une porte encadrée par deux tours aujourd'hui arasées et on se dirige vers l'église Notre Dame, très bel édifice roman offrant en particulier sur le mur nord un portail en plein cintre avec une voussure constituée de 23 claveaux, la plupart sculptés d'animaux bien réels ou fabuleux. L'intérieur montre un choeur avec une curieuse voûte "pré-gothique" et un bas-relief récent en bois évoquant l'histoire de la ville et de la fée Mélusine. On sort de l'église  en admirant le chevet; on passe sous les halles du XIXème siècle et on arrive à la promenade de Blossac aménagée au XVIIIème siècle à l'emplacement de l'ancienne forteresse, qui offre une très belle vue sur la vallée. A noter une curieuse stèle arménienne offerte à la ville en 2014.  

L'après-midi débute par la visite du bourg de Jazeneuil au bord de la Vonne. C'est essentiellement l'église qui retient l'attention, tout particulièrement l'extérieur du chœur décoré de pilastres avec à leur sommet de jolis chapiteaux dont un bucrane; le portail principal présente de remarquables chapiteaux romans. L'intérieur est éclairé par une belle lumière donnée par d'intéressants vitraux contemporains.

On se dirige ensuite vers Ligugé, petite cité "imprégnée" de Saint Martin; c'est en effet là qu'en 361, Martin fonde un monastère encore en activité à l'heure actuelle : une trentaine de moines y vivent en suivant la règle de Saint Benoît. On découvre une spécialité pâtissière : le scofa (sucre, crème, oeufs, farine, amandes) ainsi que des émaux. Un atelier a été créé en 1945 produisant des oeuvres originales ou d'après des peintres comme Rouault, Braque, ....; oeuvres présentées dans un petit musée. A noter la belle porte du XVIème siècle de l'église, avec une représentation de Saint Martin sur le vantail droit. Et on a pu assister à la fin de la journée à des vêpres. Certains participants ont tout de même regretté qu'il n'y ait pas de visite de l'intérieur de l'abbaye.

Excepté cette petite déception, la journée a été fort appréciée.

 

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook Social Icône

Crédits photographiques © Tours, musée des Beaux-Arts / © Bibliothèque Municipale de Tours