Lundi 13 juin : visite du cimetière La Salle à Tours 

Ce lundi 13 juin, sous un soleil radieux, une visite un peu insolite conduite par une guide-conférencière de l'Office de Tourisme : celle du cimetière La Salle à Tours. 

Notre guide nous présente d'abord l'histoire du cimetière inauguré  en 1859 sur le coteau au nord de la ville, en remplacement de deux cimetières entre Loire et Cher (l'un d'entre eux devenu le jardin Mirabeau), pour se conformer (tardivement) à un arrêté impérial du début du siècle.

Puis nous entamons une promenade à la découverte de tombes remarquables ou de personnalités qui ont marqué l'histoire de Tours; entre autres, nous nous arrêtons devant la tombe de l'architecte Victor Laloux, celle du sculpteur François Sicard, le monument de la famille Duthoo (l'un des membres ayant fondé le premier grand magasin à Tours), la tombe de la famille d'architectes Boille, la tombe de Charles Gille. Parmi les monuments les plus curieux, la tombe "rouge"  des libres-penseurs Boyer, entièrement recouverte de mosaïques, et  celui de la famille Boileau. Pour François Boileau, mécanicien mort lors d'un accident de chemin de fer en 1878, le sculpteur Coussin a créé une oeuvre montrant l'accident ferroviaire : wagons éventrés imbriqués les uns dans les autres au-dessus de la locomotive !

Nous terminons par la visite du carré militaire avec en particulier quelques tombes musulmanes orientées vers La Mecque.

Une visite très appréciée des participants.  

Tombe de Victor Lasalle par Delpérier

press to zoom

Tombe de Félix Laurent; buste de François Sicard

press to zoom

Monument de la famille Boileau

press to zoom

Tombe de Victor Lasalle par Delpérier

press to zoom
1/13
Du 3 au 7 mai : voyage dans les villes hanséatiques allemandes 

Notre groupe

press to zoom

Brême

press to zoom
Voyage Allemagne 23
Voyage Allemagne 23

Lüneburg

press to zoom

Notre groupe

press to zoom
1/19
Lundi 4 avril : La Possonnière  et églises à fresques du Vendômois

Devant la Possonnière

press to zoom

La Possonnière

press to zoom

Salle capitulaire Trinité Vendôme

press to zoom

Devant la Possonnière

press to zoom
1/15

Découverte du manoir de la Possonnière, demeure de Pierre de Ronsard dans son enfance et sa jeunesse. Visite du logis dans le style Première Renaissance et de ses  communs troglodytiques ainsi que du jardin, sous la houlette d’une

guide passionnée citant force poèmes du grand homme pour le plus grand plaisir des Ami(e)s.

Le reste de la journée a été consacré à diverses églises : Couture, chapelle Saint-Gilles à Montoire, Saint-Genest à Lavardin pour finir par l’abbaye de la Trinité à Vendôme. Le deuxième guide, tout aussi chevronné, a fait découvrir aux participants les vestiges de fresques murales splendides et souvent émouvantes.

Le très bon déjeuner et le temps superbe n’ont fait qu’ajouter au charme de cette journée.

Vendredi 25 mars : Visite de Dourdan

Agréable visite de la petite ville de Dourdan dans le département de l’Essonne.

Découverte des restes de la forteresse du XIIIe siècle construite par le roi Philippe-Auguste sur l’emplacement d’un ancien château datant de l’époque carolingienne. Il a abrité des prisonniers célèbres  comme Jeanne de Bourgogne, future reine

de France, après le scandale de la tour de Nesle ou bien La Hire, compagnon de Jeanne d’Arc. Au terme de nombreuses péripéties il a fini par être  vendu à la ville et a été classé monument historique.

L’après-midi a été consacré à la découverte de la cité dont l’histoire débute dès l’époque celte. Le site se trouvait à la frontière entre les territoires des peuples Carnute et Parisii. L’industrie de la poterie puis celle des bas de laine et soie ont fait sa réputation.

Le temps magnifique a permis aux participants de flâner dans les ruelles, tout à la joie de retrouver la liberté et la culture qui ont tant manqué ces derniers mois.

Describe your image

press to zoom

Describe your image

press to zoom

Describe your image

press to zoom

Describe your image

press to zoom
1/7
Mercredi 23 février : Fondation Pinault et musée Carnavalet  Paris

Pour cette journée une vingtaine d‘Amis se sont retrouvés à Paris, ayant voyagé individuellement en train. Une première puisque les sorties se font toujours en car; très appréciée par ceux qui sont lassés des embouteillages habituels.

Sous la houlette de Anne Amiot Defontaine, conférencière attachée au musée des Arts Décoratifs qui a brillamment conduit la visite, ils ont pu découvrir la Fondation Pinault. Ancienne bourse du commerce ce bâtiment a fait l‘objet d‘une rénovation exceptionnelle qui a permis de conserver l‘extérieur tout en créant des espaces très aérés dédiés à l‘art contemporain. Ils ont d‘ailleurs pu visiter trois expositions, dont celle consacrée à Charles Ray.

L‘après-midi a été consacré au musée Carnavalet. Juste réouvert après quatre années de restauration, ce magnifique lieu est situé dans le Marais, dans un ensemble composé de trois hôtels particuliers dont l‘un abrita jadis Mme de Sévigné. Toujours menés par la même guide, les Amis ont   pu suivre l‘histoire de la ville de Paris à travers objets, décors, tableaux et mobiliers divers. Deux conférences « A Tours de l‘Art » par Catherine André complèteront ce périple parisien.

Fondation Pinault

press to zoom

Fondation Pinault

press to zoom

Musée Carnavalet

press to zoom

Fondation Pinault

press to zoom
1/7
Lundi 24 janvier : Candes Saint Martin et musée d'art moderne à Fontevraud

La journée a commencé par une visite du petit village de Candes St Martin dans un froid de canard. Malheureusement, lorsque l’on prépare les sorties, on ne peut prévoir le temps qu’il va faire. Au moins, il ne pleuvait pas. Emotion dans la Collégiale devant la chapelle St Martin et ses vitaux de l’atelier Lobin.

Après le déjeuner, nous avons été accueillis par Monsieur Martin (un autre !!!) Morillon qui nous a présenté le musée issu de la donation Cligman et chacun est parti à son rythme dans sa visite.

Le lieu, la muséographie, les animations sont extraordinaires, au-delà de la qualité des œuvres. C’est aussi l’occasion de voir une collection personnelle et en ce sens la présentation non linéaire et historique est une grande réussite.

Devant l'église de Candes

press to zoom

Portail de l'église de Candes

press to zoom

Verreries de Maurice Marinot à Fontevraud

press to zoom

Devant l'église de Candes

press to zoom
1/6